L’eau : ce grand gaspillage !

J’ouvre le robinet, et laisse couler l’eau jusqu’à ce qu’elle devienne chaude…. Ah, enfin c’est chaud… C’est pas trop tôt ! Je suis vraiment épuisée ce soir, je vais me faire couler un bon bain, ça me fera du bien. […]

Je me lave les dents et j’ai la flemme de fermer le robinet… pfff… pour 2 minutes c’est pas la fin du monde quand même !

Il est évident qu’avec cette eau claire qui coule dès que je tourne le robinet, c’est difficile de se rendre compte de la situation actuelle. Et loin de moi l’idée d’être « donneur de leçon », n’empêche que tout ça donne à réfléchir !

Quand j’ai commencé à préparer cet article, je me suis souvenue d’une vidéo sur YouTube qui traite de ce sujet, et qui est vraiment très bien faite. Je vous encourage  d’ailleurs à aller la voir, ça ne prend que quelques minutes :

Et tout le monde s’en fout. « L’eau » You Tube,LLC, 31 mars 2017

A l’époque j’avais déjà été choquée par les chiffres énoncés :

  • Seulement 3% de l’eau de la planète est potable
  • 1 humain sur 7 n’y a pas accès
  • En France, nous buvons seulement 1% de l’eau que nous consommons !

répartition consommation eau francais

Répartition moyenne de la consommation en eau pour un ménage.

Source : Actions Planète Propre

J’ai alors commencé à faire des recherches, et je suis tombée sur des termes que je ne connaissais pas, comme « stress hydrique » ou « seuil de pénurie ». Des termes qui ne nous concernent pas directement, mais qui sont malheureusement bien réels !

Voici quelques explications :

Le terme « stress hydrique » désigne « les périodes durant lesquelles l’eau est en quantité insuffisante pour répondre aux différentes activités humaines et aux besoins de l’environnement, ou lorsque sa qualité en limite l’usage » : en bref, quand l’eau potable manque !

Il commence lorsque la disponibilité en eau est inférieure à 1700 mètres cubes par an et par personne.

Pour vous donner un ordre d’idée :  en France, chaque habitant dispose de 2500 à 6000 mètres cubes d’eau par jour !

4597589_6_dd1d_stress-hydrique-dans-le-monde_55e57c7aaa8f75a5fa5041ddc69e3a0b

Le phénomène de stress hydrique est particulièrement important :

  • En Asie (Inde, Pakistan…)
  • En Afrique
  • Au proche et au Moyen Orient
  • Dans les grandes plaines du nord de la Chine…

« L’eau représente un véritable sujet d’inquiétude en Asie, tant du point de vue du changement climatique – elle est au cœur de la plupart des catastrophes : inondations, sécheresses, cyclones – qu’à cause du stress hydrique, rapporte Henri Bégorre, président du Partenariat français pour l’eau (PFE). La Corée, par exemple, se déclare en pénurie d’eau. Non pas que le pays en manque, mais il pâtit des pollutions non traitées à la sortie des villes, dans l’industrie et l’agriculture. »

Le Monde.fr/2015/04/13/ »Le stress hydrique au menu du forum mondial de l’eau »

Et lors des dernières grandes canicules, des régions européennes ont également été touchées par le stress hydrique.

Dans le monde, 748 millions de personnes vivent sans accès à l’eau potable, dont 149 millions de citadins (dans les bidonvilles)

city-731385_960_720

36 % de la population Africaine ne dispose toujours pas d’un point d’eau accessible, et dans les zones de l’Afrique Subsaharienne les femmes consacrent entre 2 et 4 heures à la corvée d’eau.

Dans son rapport de 2015, l’ONU appelle à économiser l’eau sans quoi le monde devra faire face à un déficit de 40% en 2030 !

Selon les Nations Unies, près de 3 milliards de personnes devront faire face à un stress hydrique d’ici 2025. Et comme on peut le voir sur cette carte du World Ressources Institute, nous serons également touchés dès 2040 !

1997d0ed2c_110075_stress-hydrique-carte-monde 2040

Avec tous ces chiffres qui donnent le tournis je vous vois faire les gros yeux !

« Mais les plus gros consommateurs d’eau ce sont les industries et l’agriculture, à eux de faire des efforts ! »

Alors oui et non !

Oui, ils doivent effectivement faire des efforts, et certains ne nous ont pas attendus pour commencer. Des entreprises, depuis quelques années, cherchent et trouvent des solutions pour réduire leur consommations d’eau et/ou leur impact sur l’environnement.

Et non ! L’effort doit être collectif pour être efficace ! Chacun, à son niveau, devrait changer son rapport à l’eau ainsi que ses habitudes !

De plus, en France nous sommes de grands consommateurs d’eau : en moyenne 150 L par jour et par personne. OUI… c’est énorme !


Mais rassurez-vous,

rien n’est figé, rien n’est inéluctable !


On peut faire plein de petits gestes pour réduire notre consommation d’eau et pour, en plus, faire des économies ! C’est pas beau ça ?? 😀

On peut donc :

  • Repérer et réparer les fuites d’eau (une chasse d’eau peut fuir jusqu’à 600 L par jour, et c’est 100 L pour un robinet qui goutte)
  • stock-photo-glass-filled-with-water-from-faucet-529037023Installer des mousseurs aux robinets (à peu près 50 % d’économie)
  • Installer un récupérateur d’eau de pluie qui servira à arroser les plantes ou le potager. Et ça marche même sur un balcon ! => agriculture urbaine : récupérer l’eau de pluie sur mon balcon/
  • Récupérer l’eau en attendant son eau chaude. Pour cela rien de plus simple : plusieurs bouteilles vides, et glouglouglou ! On rempli les bouteilles avec cette belle eau claire, et on peut ensuite s’en servir pour la cuisson, l’arrosage…
  • Couper l’eau quand on se savonne sous la douche, ou quand on se lave les dents.
  • Préférer prendre une douche plutôt qu’un bain. stock-photo-running-water-of-shower-faucet-563709478
  • Équiper ses toilettes d’une chasse d’eau à double commande (pour le pipi ou  pour le popo 😀 ) ou passer aux toilettes sèches si possible.
  • Attendre que le lave-vaisselle soit bien plein pour le faire tourner en mode Eco, et pareil pour le lave linge.
  • A la cuisine, laver les légumes au dessus d’un bac pour récupérer l’eau : on pourra ainsi arroser nos plantes 😉
  • stock-photo-cultivate-garden-nature-seasonal-growth-concept-521047366Au potager, préférer le goutte à goutte plutôt que l’arrosoir. Et si on met un programmateur, plus besoin de s’en occuper ! 🙂

Et BAM !! On vient de trouver 10 astuces faciles à mettre en place pour économiser l’eau !

Et qui c’est qui va nous dire merci ?

Notre belle planète, nos enfants et les enfants de nos enfants… 😀

solaris-3365405_960_720

Je vous envoie une ribambelle de paillettes et de bisous, et je vous dis à très bientôt 😉

Céline

Sources :

Et tout le monde s’en fout. « L’eau » You Tube,LLC, 31 mars 2017

Le monde.fr. ressources naturelles,2015/03/20, « La crise de l’eau illustrée en 5 graphiques »

Actions Planète Propre. « consommation d’eau des ménages »

Futura Sciences. « Définitions : eau stress hydrique »

Techniques Ingénieur. »Les entreprises se démènent pour économiser de l’eau »

Agriculture Urbaine wiki.2016/09/19. »Récupérer l’eau de pluie sur mon balcon »

Ooreka. »stress hydrique qu’est ce que c’est »

4 commentaires sur “L’eau : ce grand gaspillage !

    1. Oui c’est pas facile ! En plus on a plein de mauvaises habitudes…
      Il ne faut surtout pas vouloir tout changer d’un coup, sinon on est découragé et on abandonne !
      Un petit changement à la fois, et quand c’est devenu une habitude, c’est dans la poche ! 😉

      J'aime

  1. Et BAM!!!!!je te reconnais bien là😉. Super idée d article! Je vais pouvoir rappuyer sur mon idée de goutte à goutte ds le jardin et de la citerne recuperatrice eaux de pluie!!!!et en avant les économies!!!merci😘

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s