Les trésors de la ruche

La vie est une fleur. L’amour en est le miel.

Victor Hugo

Nous avons déjà vu ensemble qu’avec le miel, les abeilles nous offrent un « super aliment » aux multiples bienfaits : voir Le miel : l’OR des abeilles.

Mais le miel n’est pas le seul trésor que l’on retrouve dans une ruche : nous pouvons également bénéficier des bienfaits du pollen, de la gelée royale ainsi que de la propolis !

Prêt pour un voyage en immersion dans une ruche ? C’EST PARTI ! 😁🐝

 


LE POLLEN

 

bee-pollen-2549125_640

Le pollen, que l’on appelle aussi « pain des abeilles » ou « bifteck des abeilles », est un complément alimentaire polyvalent.

 

Sa composition très riche en fait un allié de choix pour notre organisme :

  • 30 à 35% de protéines, dont des acides aminés essentiels que le corps humain ne sait pas produire.
  • 40% de glucides
  • 5% de lipides
  • 15 à 20% de substances variées, dont des vitamines A,B,C,D et E, des sels minéraux, des enzymes et des flavonoïdes. (antioxydants)

Les vertus du pollen sont multiples, que ce soit pour les personnes bien portantes, les personnes malades ainsi que les personnes en rémission.

 

Il est principalement utilisé :

  • Pour contrer d’éventuelles carences en sels minéraux, oligo-éléments, vitamines et acides aminés lors des périodes physiologiques particulières comme la grossesse, l’allaitement, la croissance et la vieillesse.
  • Pour booster nos capacités intellectuelles et physiques et aussi avoir une plus grande résistance à la fatigue. (Notamment chez les sportifs et les étudiants en période d’examen.)
  • Pour favoriser la croissance des enfants et des adolescents.
  • Pour renforcer nos défenses immunitaires.
  • Pour freiner les effets du vieillissement de la peau, des cheveux et des ongles.
  • En cas de fatigue ou d’épuisement physique ou  mental (surmenage, fatigue post-opératoire, état dépressif mineur…)
  • En cas de perte d’appétit d’origine physiologique (anorexie) et en cas de maigreur extrême. (Par contre le pollen ne modifie pas l’appétit « normal », donc aucun risque de prendre du poids pour les personnes qui prennent du pollen pour une autre indication !)
  • En cas d’hypertension artérielle.
  • En cas de constipation fonctionnelle.
  • En cas de fatigue oculaire.
  • Pour renforcer les ongles (mous et cassants), stopper la chute prématurée ou anormale des cheveux.

En résumé, le pollen est un super complément alimentaire bien-être et santé de tous les jours, et pour tout le monde !

 

Interaction avec des médicaments : Les effets immunostimulants du pollen peuvent interférer avec un traitement immunosuppresseur.

 

Parlons maintenant posologie.

Il est recommandé de faire 2 cures de pollen par an, aux grands changements de saison (printemps et automne), d’une durée moyenne de 2 à 3 mois chacune.

Le pollen se prend au petit déjeuner => dilué dans un jus de fruits, dans un yaourt avec du miel ou directement à la cuillère (mais il faut aimer son gout de « foin »).

La dose moyenne par jour est de :

  • 15 à 20 g pour un adulte (≈ 1 cuillère à soupe bombée)
  • 12 à 15 g pour les ados de 12 à 16 ans (≈ 1 cuillère à soupe rase, ou 1 cuillère à dessert bombée)
  • 8 à 12 g pour les enfants de 6 à 12 ans (≈ 1 cuillère à dessert* rase)
  • 4 à 8 g pour les enfants de 3 à 6 ans (≈ 1 cuillère à café* rase ou bombée)

*cuillère à dessert = petite cuillère normale / cuillère à café = toute petite cuillère pour les tasses à expresso

 

Dernière petite info (mais non des moindres) => Vous êtes allergique au pollen et vous atchoumez du printemps à l’automne ? Pas de soucis ! Les abeilles récoltent le pollen « entomophile » des fleurs qui ne provoque pas de réaction allergique ! (Le pollen anémophile quand à lui provoque les allergies de type rhume des foins)

 


LA GELÉE ROYALE

 

Celle que l’on appelle également « lait des abeilles » a elle aussi de nombreux bienfaits pour notre santé !wax-764446_640

 

Sa composition est très riche en minéraux, vitamines, acides aminés etc… ce qui en fait un très bon complément alimentaire bien-être :

  • 66 % d’eau
  • 13 % de protides (acides aminés directement assimilables par notre corps)
  • 14,5 % de glucides
  • 4,5 % de lipides
  • 2 % de diverses substances

On y retrouve également les vitamines du groupe B (B3, B5, B8, B9), des minéraux (cuivre, phosphore, fer etc…), des oligo-éléments ainsi que de l’acétylcholine => une substance antibactérienne et antibiotique.

 

Les indications thérapeutiques de la gelée royale sont multiples :

  • Renforce les défenses immunitaires de l’organisme, et ainsi prévient des maladies hivernales.
  • Aide à lutter contre la fatigue physique et mentale avec un effet euphorisant et lutte contre le stress et l’état dépressif léger.
  • Aide à la récupération suite à une fatigue physique ou nerveuse.
  • Aide à palier les carences de notre organisme en oligo-éléments, vitamines…
  • Lutte contre le vieillissement de la peau, notamment au niveau des rides, traite l’eczéma et la peau sèche.
  • Renforce les ongles et les cheveux.
  • Aide à lutter contre l’acné.
  • Augmente notre résistance au froid. (Spécial pour les frileux/ses comme moi ! 😂)
  • Stimule l’appétit, surtout chez les enfants. (Mais comme pour le pollen, elle ne modifie pas l’appétit « normal », donc aucun risque de prendre du poids pour les personnes qui prennent de la gelée royale pour une autre indication !)
  • A un effet anti-cancérigène, elle soutient donc les personnes en convalescence.

 

Des effets indésirables liés à une allergie au miel peuvent apparaître : Eczéma, asthme.

 

En ce qui concerne la posologie, il est recommandé de faire 2 cures de 45 jours minimum en automne (octobre – novembre) et en sortie d’hiver (février – mars).

Il faut en moyenne 30 grammes de gelée royale fraîche pour une cure de 45 jours, à raison d’une petite dose tous les matins (une petite cuillère/dose peut être fournie avec la gelée royale) à faire fondre sous la langue.

Vous pouvez également trouver des cures de gelée royale en ampoules en pharmacie ou parapharmacie, qui sont très efficaces également.

 


LA PROPOLIS

 

Utilisée par les abeilles pour assurer l’asepsie* de la ruche, la propolis est reconnue pour, entre autres, ses effets bénéfiques sur les affections respiratoires.AdobeStock_128511520_Preview

*Asepsie : Méthode préventive utilisée pour éviter toute contamination microbienne.

 

La composition de la propolis peut varier en fonction des fleurs visitées par les abeilles, mais en moyenne la propolis est composée de :

  • 50 à 55 % de résines et baumes
  • 25 à 35 % de cire
  • 10 % d’huiles volatiles ou essentielles
  • 5 % de pollen
  • 5 % de matières diverses, organiques et minérales.

La propolis est riche de plus de 400 composés dont la répartition varie selon les ruches et selon la période de l’année. Elle contient notamment des flavonoïdes (des anti-oxydants), des acides aminés, des huiles essentielles, des vitamines et des oligo-éléments (silice, zinc, fer etc…)

 

Qu’elle soit en gélule, en infusion, en pommade, en pastille etc… la propolis a de nombreuses vertus : 

  • Stimule le système immunitaire, renforce les défenses de l’organisme face aux infections bactériennes, fongiques et virales.
  • Elle traite les affections de l’appareil respiratoire ainsi que de la sphère ORL par ses effets anti-inflammatoires, antitussifs et anesthésiques. (maux de gorge, toux, pharyngite, rhume, sinusite, laryngite, angine, otite et rhinite)
  • Antiseptique et désinfectant sur les plaies et les blessures.
  • traite les affections de la peau comme les verrues, les mycoses et le « pied d’athlète » (mycose du pied).
  • Améliore l’hygiène buco-dentaire, par la prévention des caries et des aphtes, diminue les douleurs liées aux gingivites.
  • Réduit le risque de récidive de l’herpès labial et génital.
  • Antispasmodique naturel, elle réduit l’acidité gastrique et les inflammations de l’intestin et du colon.
  • Prévient et guérit les mycoses vaginales.
  • Soulage les douleurs musculaires et rhumatismales.
  • Calme et cicatrise les brûlures et les coups de soleil.

 

Effets indésirables (sans gravité et réversibles) : ils sont généralement liés à une allergie au miel => urticaire, asthme, et légère insuffisance rénale ou respiratoire.

Un risque d’allergie croisée semble également exister avec le baume du tigre et le baume du Pérou ainsi que des préparations à base de peuplier baumier.

 

La propolis peut se trouver sous plusieurs formes :

  • En préparations standardisées qui permettent de faire des cures sans avoir à traiter la propolis => en gélules, en poudre ou sous forme liquide.
  • En pâte pure à mâcher.
  • En teinture mère.

 

Il est cependant possible de réaliser chez soi quelques « recettes » :

  1. Pâte à mâcher : Découper de la propolis bio en plaquettes de 10 grammes, et en consommer 2 à 3 plaquette par jour.
  2. Sirop contre la toux : Mélanger 5 gouttes de propolis pure dans 150 ml de tisane de thym. Ajouter du miel et du jus de citron. Prendre 1 cuillère à soupe de sirop 3 fois par jour.
  3. Dans le miel : Émietter 10 grammes de propolis pure dans 500 grammes de miel. En consommer à volonté.
  4. Teinture mère : Diluer de la teinture mère de propolis bio, et appliquer sur les plaies ou les parties douloureuses.

 

En ce qui concerne la posologie de la propolis, tout dépend de sa forme… Il suffit donc de se référer aux indications du produit.

 


 

Pour terminer cet article, il me semble quand même important de rappeler que ces produits ne sont pas magiques !

Pour avoir les meilleurs résultats possible :

Il faut avant tout avoir une alimentation équilibrée et variée, et mener une vie saine !

(Consommer de tout, sans faire d’excès)

Donc on arrête de manger la pâte à tartiner directement au pot (oui ! je t’ai vu toi là-bas !😜) et on diminue notre consommation de mal-bouffe ! (J’avoue… on se fait des « hamburger party » à la maison 😏)

Et ATTENTION ! les personnes qui sont allergiques au miel (je ne savais même pas que ça pouvait exister !) ne DOIVENT ABSOLUMENT PAS CONSOMMER DE POLLEN, DE GELÉE ROYALE OU DE PROPOLIS !!!


 

Bon ben, à partir de maintenant, je n’aurai plus aucune excuse pour me plaindre que je suis fatiguée ! 🤣

youth-570881_640

Je vous envoie des bisous euphorisants et plein d’énergie, et je vous dis à bientôt !

Céline.

 

 

Sources :

Naturopathie et plantes/Les bienfaits de la ruche/Bienfaits du pollen.

Fémininbio.com/vertus bienfaits pollen

Doctissimo.fr/gelée royale

Mielinfrance.fr/miel-et-apiculture/Bienfaits de la gelée royale

Doctissimo.fr/propolis

Propolis guide/propolis bienfaits

Info propolis.fr/propolis composition

2 commentaires sur “Les trésors de la ruche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s