L’éco-anxiété, le « stress vert » !

« Celui qui déplace une montagne commence par déplacer de petites pierres »

Confucius (blog.defi-ecologique.com)

« Le peu qu’on peut faire, le très peu qu’on peut faire, il faut le faire »

Théodore Monod (blog.defi-ecologique.com)

Tu ressens de l’angoisse quand on te parle de réchauffement/dérèglement climatique ?

Tu te sens complètement impuissant(e) face à ça ? Tu es en colère et désemparé(e) en même temps ?

Il est possible que tu souffres d’éco-anxiété, autrement appelée « dépression verte », « angoisse climatique » ou « burn-out écologique ».

Mais c’est quoi ça exactement ? On va voir ça ensemble… viens !

 


L’éco-anxiété, c’est quoi ?

 

Jacques Fradin (médecin, comportementaliste et cognitiviste) explique qu’une personne atteinte d’éco-anxiété a un : « sentiment d’impuissance face aux problèmes de dégradation des écosystèmes, sur lequel il pense ne pouvoir qu’agir de façon microscopique. […] L’éco-anxiété n’est pas un trouble mais un signal d’alerte, un signal du danger : paniquer devant le danger n’est pas un trouble. » (www.atlantico.fr)

Les personnes atteintes d’éco-anxiété sont des personnes qui, devant le danger avéré et connu du dérèglement climatique,  réagissent par de l’anxiété, voir de la panique.

Et c’est grave docteur ?

Quand on souffre d’éco-anxiété, on est paralysés par l’angoisse, elle nous déstabilise complètement… mais ne t’inquiète pas, ce n’est pas irréversible !

 


Comment s’en sortir ?

L’angoisse que l’on éprouve lorsque l’on est atteint d’éco-anxiété est simplement une réponse non-adéquat à notre prise de conscience du danger (qu’il n’y a pas de « planète B » etc…).

Pour sortir de cet état d’angoisse qui nous paralyse, il faut avoir les bonnes réactions face à cette menace : Se protéger, garder son sang froid et agir !

 

Se protéger !

C’est, à mon sens, une étape cruciale pour aller mieux. Nous sommes continuellement bombardés d’informations alarmistes, négatives et certaines même apocalyptiques. Que ce soit à la télé, mais également sur tous les réseaux sociaux, on nous en abreuve à longueur de journée. Une personne éco-anxieuse est déjà au courant de tout cela !

Alors pour se protéger de ce flux de négativité :

  • On éteint la télé (si tu veux d’ailleurs savoir ce que je pense de cette boite à images, va lire mon article : Je ne regarde plus la TV !),
  • On se désabonne des comptes Facebook, Instagram etc… qui surfent sur la vague du sensationnel morbide (on le sait déjà que les ours polaires sont en voie d’extinction et que le permafrost fond plus vite que prévu… 😰)
  • On s’abonne aux comptes Facebook, Instagram etc… qui annoncent les bonnes nouvelles de notre belle planète, comme par exemple le compte Instagram de Les belles nouvelles, mais il en existe beaucoup d’autres !

Hhaaa, je sais pas toi mais moi ça va déjà mieux ! 😊

 

Garder son sang froid !

Je sais, plus facile à dire qu’à faire…

Pour retrouver la paix : prie, médite, va te promener dans la nature etc… Bref tout ce qui peut te faire du bien => FAIS-LE !

De plus rien n’est perdu, des études ont démontré que lorsque 2 à 3 % d’individus sont engagés pour une cause, la société bascule et s’engage à son tour pour cette même cause !

Alors courage !😊

Agir !

Bon, on arrête de faire l’autruche, on sort la tête de notre trou et on passe à l’action !

Il y a tellement de choses à faire à notre niveau :

  • Partager toutes les bonnes nouvelles que l’on entend, même si elle paraissent petites et dérisoires… rien n’est trop petit ou ridicule !
  • Encourager (avec bienveillance😉) notre entourage à faire des petits gestes pour l’écologie (même tout petits), comme par exemple :
    • Trier ses déchets,
    • Acheter des sacs poubelles biodégradables,
    • Consommer de façon raisonnable et raisonnée (on achète quand on en a besoin et pas quand on en a envie),
    • Utiliser des produits naturels pour l’entretien de la maison,
    • Remplacer les pailles jetables par des pailles en bambou ou en inox,
    • Etc…
  • Continuer à agir pour le bien de notre planète, dans la bienveillance et la paix !

D’autres idées ? Partage-les en commentaire pour que tout le monde puisse en profiter !😉

 

Tu n’es pas atteint d’éco-anxiété mais tu connais quelqu’un qui l’est ? S’il te plait soit bienveillant(e). Je te promet que cette personne ne le fait pas exprès : il va falloir te montrer patient(e) !

 

Allez on dégaine notre brosse à dent en bambou et en avant !😀

environmental-protection-683437_640
Image par Bela Geletneky de Pixabay

Je te fais des gros bisous paisibles et biodégradables et je te dis à bientôt.

Céline.

 

Sources :

www.consoglobe.com/eco anxiete solastalgie nouveau mal du siecle

www.atlantico.fr/eco-anxiete : comment détecter ceux qui en sont atteints et comment y remédier ?

www.sante.lefigaro.fr/éco-anxiété : quand la hausse des températures fait chuter le moral

4 commentaires sur “L’éco-anxiété, le « stress vert » !

  1. Wouaaa effectivement ça a bien changé ici. C’est chouette ce renouveau 😀 Et ça veut peut-être dire que c’est bon, c’est reparti, tu as retrouvé l’inspiration ? J’espère parce que je suis ravie de venir te lire dès qu’un nouvel article est en ligne.
    Celui-ci est génial et très juste. Merci pour tous ces bons conseils. C’est sûr que parfois, on a envie de baisser les bras et on se dit que tout est trop tard puisqu’on le lit et l’entend beaucoup… Mais il ne faut pas ! On continue à être positif et à chouchouter la nature, autant qu’on le peut, sans culpabilisation pour la moindre erreur… Je sais que c’est ce que tu conseilles aussi. ❤

    Aimé par 1 personne

    1. Tout à fait, faire ce qu’on peut sans se culpabiliser ! 😉 Tu me connais bien !!
      Oui, je crois bien que c’est reparti 😊 j’ai des nouvelles idées de thématique et c’est excitant ! 😁
      Merci en tout cas pour tes commentaires qui sont toujours bienveillants, et remplis de douceur.
      Bisous bisous 😘

      Aimé par 1 personne

  2. Quel plaisir de te relire !!! En plus avec un article très juste dans lequel je me retrouve car je partage tes pensées et propos. Je pense aussi qu’il n’y a pas de petits gestes quand on est des milliards à les faire. Je suis une fan du compte les bonnes nouvelles (que j’ai découvert il y a peu mais qui fait tellement de bien). Alors oui, parfois, on peut être dépité, découragé… c’est normal ! mais on peut rebondir ! Alors soutenons-nous, motivons-nous, soyons bienveillant envers nous, les autres et notre planète… car ça en vaut la peine ! Et ton article est là pour nous y aider alors merci 😊. Je t’embrasse 😚

    J'aime

  3. Merci beaucoup !! 😊 Je suis contente que mon article te plaise, et comme d’habitude on est sur la même longueur d’onde et c’est agréable. D’ailleurs je pense vraiment que ton « hygge » et ma « slow-life » sont frère et sœur 😁 dans la famille de la bienveillance et du respect de soi et de la nature !
    Merci encore pour ta gentillesse ! Bisous bisous

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s